Le Crypsis faux-vulpin Crypsis alopecuroides (Piller & Mitterp.) Schrad., 1806

Le Crypsis faux-vulpin, Crypsis alopecuroides (Piller & Mitterp.) Schrad., est une graminée annuelle affectionnant les vases exondées sur sols acides. Son inflorescence cylindrique violacée rappelle celle des vulpins, notamment celle du Vulpin des prés (Alopecurus pratensis L.). Les touffes portent plusieurs tiges étalées en cercles, chaque tige présentant un coude caractéristique vers son milieu.

Bien représentée dans la moitié nord de la France, l’espèce disparaît rapidement dans le sud. Pour preuve les citations en Aquitaine qui ont toujours été très rares : Cenon, Cestas et Talais pour la Gironde, Saint-Paul-lès-Dax, Pontonx-sur-l’Adour et Castets pour les Landes. La station de Talais était l’unique observée récemment en Aquitaine, les autres mentions remontant à plus d’un siècle. Cette rareté régionale lui a valu d'être protégée sur l’ensemble du territoire aquitain.

Le Crypsis faux-vulpin a été noté cet automne à trois reprises dans l’est landais par Nicolas LEBLOND et Aurélien CAILLON (CBN Sud-Atlantique), sur les berges d’étangs des communes de Bourdalat, Hontanx et Montégut. Ces découvertes offrent de belles perspectives pour de futures observations dans l’Armagnac et le Marsan, où les retenues collinaires foisonnent.